28. oct., 2021

La menthe est bonne à tout !

Un moine du IX siècle, auteur d’un traité sur les plantes  nota : “si l’on veut énumérer toutes les vertus de la menthe, l’on serait capable de dire combien de poissons nagent dans la mer Rouge”.

Les Grecs du temps de Périclès en firent un parfum. 

Les Romains en mirent dans le vin pour l’aromatiser, leur femmes mâchèrent une pâte faite de menthe et de miel pour avoir l'haleine fraîche et aussi pour masquer l’odeur du vin qu’elles burent en cachette à l’époque où la loi punit de mort les femmes qui useraient du vin.

La menthe poivrée contient : potassium, calcium, magnésium, phosphore, sodium, fer zinc, sélénium et aussi provitamine A, vitamine C et quelques vitamines de groupe B et enfin antioxidants - tanins et flavonoïdes.

Carminative et antispasmodique, elle facilite la digestion. Elle combat la paresse de l’estomac et de l’intestin grêle, empêche la fermentation des aliments, stimule la vésicule. Alors elle est un excellent remède des ballonnements, des gaz, des douleurs hépatiques, des vomissements.

La menthe tonifie également le système nerveux et est indiquée en cas de débilité générale, de palpitations, de vertiges et surtout dans le cas de migraine. Il n’y a pas de meilleur remède contre la migraine que la menthe poivrée ! Elle est aussi un extra antidote contre les douleurs musculaires ou articulaires. 

Et une inhalation à la base de la menthe est excellente contre des bronchites chroniques et l’asthme.