27. juin, 2022

La lavande, l’origine de son nom - lavare, vient du temps des Romains qui l’ont utilisée pour la lessive et le bain.

Dans la médecine ayurvédique, la lavande est utilisée pour soigner des troubles digestifs liés au stress et à l'angoisse mais aussi contre le ballonnement et la fermentation intestinale.

 Selon l’Ayurvéda, la lavande apaise également le mental et tout le système nerveux en permettant de bien dormir. C’est la raison pour laquelle nos grandes-mères ont mis des brins de lavande dans les armoires entre les draps.

Pour bien nettoyer notre système nerveux, il suffit de quelques gouttes d'huile essentielle de lavande mélangées avec l’huile de sésame et mises dans le nez. 

De notre temps, l'huile essentielle de lavande est bien utilisée en cas de migraine. Quelques gouttes sur les tempes, et la migraine passe assez rapidement.

L’huile essentielle de lavande est aussi très efficace pour toutes les douleurs musculaires et surtout rhumatismales.

 

3. juin, 2022

Le genêt est composé d’alcaloïdes : sparteine et lupanine. Toutes les deux donnent des effets antiarythmiques. 

Le genêt contient également l’isoflavone, nommée la génistéine, un antioxydant qui neutralise les effets du vieillissement des cellules.

Diverses études ont montré que des doses modérées de génistéine ont des effets inhibiteurs du cancer de la prostate, du col de l'utérus et du sein. 

Et comme la majorité des plantes, le genêt est diurétique.

Ainsi le genêt possède des vertus thérapeutiques soignant l’arythmie, l'insuffisance cardiaque, l’insuffisance veineuse, les varices, ainsi que l’infection urinaire et la rétention d’eau.

Pourtant il est déconseillé de le prendre en cas d' hypertension.

21. févr., 2022

Ses fleurs donnent une tisane parfumée d’une belle couleur qui peut remplacer la classique tasse de tilleul. Elles ont des propriétés calmantes, sédatives, anxiolytiques. 

La racine de primevère, un peu rougeâtre, à une odeur anisée, possède une action anti-inflammatoire, expectorante et un peu analgetique et laxative. Elle est recommandée pour dégager les bronches et éliminer les toxines. 

Toute la plante a des vertus contre le rhumatisme.

8. déc., 2021

Le temps de dégustation du foie gras s’approche. Pourtant avant de le déguster, nous pouvons nous occuper de notre propre foie et surtout de notre vésicule biliaire qui est souvent oubliée. 

La plante dépurative qui nettoie non seulement le foie mais aussi la vésicule biliaire, c’est la barbe de maïs.

Ceux qui ont la possibilité de regarder le champ de maïs au moment où la plante porte des épis, peuvent remarquer des poils qui sortent au bout des épis et constituent une sorte de chevelure ou de barbe. Ces poils séchés sont très bons pour préparer une tisane ou plutôt une décoction.

Car la barbe de maïs a beaucoup de propriétés intéressantes.

Elle est riche en antioxydants, polyphénols, vitamines et minéraux, ce qui permet de robuster l’organisme. Alors la barbe de maïs renforce et nettoie l'organisme au même temps.

Elle est diurétique et anti-inflammatoire. Ce qui la rend un excellent remède pour soigner des problèmes du système urinaire comme des calculs urinaires ou une cystite.

Beaucoup de personnes connaissent une prise de poids due à une rétention d’eau excessive dans le corps. La barbe de maïs aide à se débarrasser de cet excès d’eau et par conséquent de toxines. 

Ce n’est pas tout. La décoction de la barbe de maïs est une bonne solution pour baisser la tension artérielle. Car les expériences cliniques montrent que plus la dose de la barbe de maïs est élevée, plus la tension artérielle baisse.

Et comme cela est déjà dit, cette barbe purifie le foie et la vésicule biliaire.

28. oct., 2021

Un moine du IX siècle, auteur d’un traité sur les plantes  nota : “si l’on veut énumérer toutes les vertus de la menthe, l’on serait capable de dire combien de poissons nagent dans la mer Rouge”.

Les Grecs du temps de Périclès en firent un parfum. 

Les Romains en mirent dans le vin pour l’aromatiser, leur femmes mâchèrent une pâte faite de menthe et de miel pour avoir l'haleine fraîche et aussi pour masquer l’odeur du vin qu’elles burent en cachette à l’époque où la loi punit de mort les femmes qui useraient du vin.

La menthe poivrée contient : potassium, calcium, magnésium, phosphore, sodium, fer zinc, sélénium et aussi provitamine A, vitamine C et quelques vitamines de groupe B et enfin antioxidants - tanins et flavonoïdes.

Carminative et antispasmodique, elle facilite la digestion. Elle combat la paresse de l’estomac et de l’intestin grêle, empêche la fermentation des aliments, stimule la vésicule. Alors elle est un excellent remède des ballonnements, des gaz, des douleurs hépatiques, des vomissements.

La menthe tonifie également le système nerveux et est indiquée en cas de débilité générale, de palpitations, de vertiges et surtout dans le cas de migraine. Il n’y a pas de meilleur remède contre la migraine que la menthe poivrée ! Elle est aussi un extra antidote contre les douleurs musculaires ou articulaires. 

Et une inhalation à la base de la menthe est excellente contre des bronchites chroniques et l’asthme.