L’Ayurvéda - système global de santé

L’Ayurveda est le système de guérison naturelle et traditionnel de l’Inde. C’est un système global mais aussi une philosophie et un art de vivre. Il y a cinq millions d’années, les grands sages indiens, Richi, désenchantés par la souffrance omniprésente, se sont réunis aux pieds de l’Himalaya afin de méditer et trouver  une réponse aux principales préoccupations de l’humanité.  Ces 52 sages ont créé le système de soin nommé Ayurvéda qui a été transmis oralement pendant des siècles.

 

Ce système a été pratiqué jusqu'au début du XXe siècle, moment où les Anglais ont instauré la loi coloniale interdisant de se référer à l’Ayurvéda. Pourtant, ce soin traditionnel continua d’être pratiqué clandestinement. En 1980, le Congrès national de l’Inde donna à l’Ayurvéda le même statut que la médecine occidentale.

Aujourd'hui, l'Ayurvéda est reconnu par l'Organisation mondiale de la santé.

Le but principal du traitement ayurvédique est d’équilibrer les trois doshas, les humeurs : Vata-le vent, Pitta-la bile et Kapha-le mucus dont les déséquilibres entraînent des maladies.

Les massages représentent un des principaux piliers du soin ayurvédique.

Les huiles et les plantes appliquées dans les massages aident à éliminer les toxines. Ainsi, les massages ayurvédiques harmonisent toutes nos énergies internes et libèrent le corps des maladies.

Les massages ont un lien direct avec le système lymphatique. Ce système renforce la circulation sanguine en drainant les liquides et toxines hors du sang, facilitant le travail du cœur. Les massages procurent également des fonctions de défense pour le corps en stimulant la production d’anticorps. Comme la circulation du sang et les lymphes sont dégagées, cela libère les habitudes profondément ancrées. Les muscles commencent à se libérer des tissus conjonctifs profonds, qui à leur tour se libèrent des os. Etant donné que le mental, les tissus corporels et les cellules sont étroitement liés, le mental reçoit des messages pour libérer le stress, permettant au souffle et à l’énergie de circuler librement. Les émotions réprimées, qui étaient présentées sous forme de toxines dans les tissus conjonctifs, remontent également à la surface et sont libérées.

Traditionnellement, les massages ayurvédiques sont pratiqués au sol. Des huiles sont appliquées en grande quantité, avec certaines plantes réduites en poudre, créant une friction sur la peau. Les huiles lubrifient les couches profondes de la peau, tandis que les plantes favorisent l’augmentation de la circulation dans les régions stagnantes. 

Les massages ayurvédiques doivent être pratiqués régulièrement pour maintenir la santé.

Il est préférable de recevoir des massages ayurvédiques trois fois par semaine, et ensuite une fois par semaine pour maintenir une énergie optimale.

Les massages reçus, proches les uns des autres, possèdent un plus grand impact, spécialement pour traiter les déséquilibres et faiblesses graves. La fréquence des massages permet aux huiles de pénétrer dans la peau, créant des changements permanents. En Inde, les massages ayurvédiques sont effectués quotidiennement pendant plusieurs semaines pour traiter des maladies spécifiques.